La vertu de la compréhension de la religion

Publié le par lavoieauthentique.over-blog.com

Sans-titre-1-copie-3.gif

 

La louange est à Allah, Seigneur des mondes, et que la prière et le salue soit sur notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur les siens, ses compagnons et ceux qui les suivent avec perfection jusqu'au Jour du Jugement.

Comprendre la religion est certes l'une des actions les plus vertueuses, et c'est l'indice (indice qui montre) du bien.

Le prophète sallallahou 'alayhi wa sallam a dit :

"Celui à qui Allah veut du bien, Il lui fait comprendre la religion..." 

 

Hadîth sur lequel al Boukhârî et Mouslim sont unanimes quant à son authenticité, d'après le récit de Mou'âwiya, qu'Allah l'agrée dans le Sahîh d'al Boukhâri n° 71 (Fathoul bârî), et Mouslim n° 2376 (Charh an Nawawî).

 

Ceci parce que c'est par la compréhension de la religion qu'arrive la science bénéfique, sur laquelle se fondent les actions pieuses.


Allah ta'âlâ a dit :


"C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité" 
(Sourate 48 verset 28)

La guidée, c'est la science bénéfique. Et à la religion de vérité, ce sont les actions pieuses. 

Et Allah soubhânahou wa ta'âlâ ordonna à Son Prophète sallallahou 'alayhi wa sallam de Lui demander une augmentation de science, Allah ta'âlâ dit :

 

"Et dis Ô mon Seigneur , augmente mes connaissances !" (Sourate 20 verset 114)

 

Al Hâfidh bnou Hajar a dit : "Quant à la parole d'Allah 'azza wa jalla "Et dis Ô mon Seigneur, augmente mes connaissances !" C'est une indication flagrante de la vertu de la science, car Allah n'a jamais ordonné à Son Prophète sallallahou 'alayhi wa sallam de Lui demander l'augmentation d'une chose , si ce n'est la science." (regardez dans Fathoul Bârî  tome 1page 187)

 

Et le Prophète sallallahou 'alayhi wa sallam nomma les assises dans lesquelles ont apprend la science bénéfique par « Les jardins du paradis. »

 

Et il nous informa que les savants sont les héritiers des Prophètes.

 

Il ne fait aucun doute qu'avant que l'homme ne s'adonne à accomplire des actes, il lui est impératif de connaître la façon correcte par laquelle il lui faut accomplire ces actes, afin qu'ils soient correctes, accomplits pour obtenir le résultat escompté.

 

Alors comment un homme s'adonne t'il à l'adoration de son Seigneur, de laquelle dépend sa délivrance du Feu et son entrée au paradis, comment s'adonne t'il à cela sans science  !

 

Dès lors, les gens se sont divisés, au sujet de la science, en trois groupes :

 

 

  Le premier groupe

 

Ceux qui ont réuni la science bénéfique avec les actions pieuses.

 

Ceux là, Allah les a guidés sur le chemin de ceux qu'Il a comblé de bienfaits, parmi les prophètes, les véridiques, les martyres et les pieux, Et quels bons compagnons que ceux-là !

 

  Le deuxième groupe

 

Ceux qui ont apprit la science bénéfique et ne l'ont pas pratiqué.Ceux-là sont ceux qui encourent la colère d'Allah parmi les juifs et ceux qui agissent comme eux.

 

  Le troisième groupe

 

Ceux qui pratiquent sans science.

 

Ceux-là sont les gens de l'égarement parmi les chrétiens et ceux qui agissent comme eux.

 

La parole d'Allah ta'âlâ dans la sourate « Al Fâtiha », que nous récitons à chacune des rak'a (unité de prière) de nos prières, englobe ces trois groupes :

 

"Guide-nous dans le droit chemin,Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés" (Sourate 1 verset 6 et 7)

 

 



L'imam Mouhammad bnou 'Abdel Wahhâb qu'Allah lui fasse miséricorde a dit :

"Quant à Sa parole, ta'âlâ :
 "non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés" Ceux qui ont encouru la Colère sont les savants qui ne pratiquent pas la science qu'ils connaissent, et les égarés sont les pratiquants qui se basent sur aucune science.

  ♦ La première description est celle des juifs.
 

♦ La deuxième description est celle des chrétiens.

Il y a beaucoup de gens qui, lorsqu'ils voient dans les exégètes que ceux qui ont encouru la Colère sont les juifs et que les égarés sont les chrétiens, l'ignorant va penser alors que cela n'est valable que pour eux (les juifs et les chrétiens) alors qu'il lit que son Seigneur exige de lui de l'invoquer par cette invocation, et de chercher protection contre le chemin des gens ayants ces caractéristiques ! Soubhânallah ! Pourquoi Allah lui enseignerait-Il (cette invocation) et la lui choisirait-Il, et exigerait-Il de lui qu'il invoque son Seigneur par elle continuellement s'il n'avait pas à y prendre garde ? Il ne se rend pas compte que ceci n'est que du mauvais soupçon envers Allah. »

Fin de citation de la parole du cheykh, qu'Allah lui fasse miséricorde.



Il nous a montré la sagesse qu'il y a dans l'obligation de réciter cette grande sourate Sourate Al Fâtiha dans chaque rak'a de nos prières, les obligatoires et surérogatoires, dû à ce qu'elle contient comme grands secrets, qui est dans son entièreté cette grande invocation : qu'Allah nous accorde d'emprunter la voie des détenteurs de la science bénéfique et des actions pieuses, qui est la voie de la délivrance dans ce bas monde et dans l'au-delà, et qu'Il nous écarte de la voie des perdus, qui ont négligé les actions pieuses ou la science bénéfique.

 

Sache ensuite, ô noble lecteur, que la science bénéfique demande l'assistance du Coran et de la sounnah, afin de comprendre et de méditer, tout en s'aidant des enseignants conseillers, des livres d'exégèses et d'explications de hadîth, des livres de jurisprudence et de grammaire de la langue arabe, en laquelle fut révélé le Noble Coran. En effet, ces livres sont le chemin qui mène à la compréhension du Coran et de la sounnah.

 

Il t'est donc obligatoire, ô mon frère musulman, afin que ton acte soit correct :

Que tu apprennes ce par quoi ta religion sera droite, parmi tes prières, jeûnes et pèlerinages, et que tu apprennes les règles légales de la zakât (l'impôt) qui est prise sur tes biens, et aussi que tu apprennes les jugements légaux des affaires des transactions (sociales )dont tu as besoins, afin que tu prennes ce qu'Allah t'a permit, et que tu t'écartes de ce qu'Allah t'a interdit, afin que tes profits et nourritures soit licites, et que ce soit la réponse au prêche. Il t'est nécessaire d'apprendre tout cela, et c'est facile, avec la permission d'Allah, à partir du moment où tu as de bonnes résolutions, et une bonne intention.

 

Applique-toi à lire les livres bénéfiques, et à contacter les savants afin de les interroger sur ce qui te pose problème et que tu apprennes d'eux les règles de la religion. Aussi, il te faut prendre soin d'assister aux assemblées et aux conférences religieuses qui se donnent dans les mosquées et autre, et que tu écoutes les programmes religieux à la radio, et que tu lises les magazines religieux qui sont publiés et qui parlent de questions religieuses. Lorsque tu t'appliques et que tu suis toutes ces bonnes choses, tes connaissances augmenteront et ta clairvoyance sera éclatante.

 

Et n'oublie pas, ô mon frère, que la science augmente et s'accroît avec la pratique. Donc, lorsque tu pratiques ce que tu apprends, Allah augmentera ta science, comme le dit le sage proverbe :

 

« Quiconque pratique ce qu'il sait, Allah lui fera hériter d'une science qu'il ne connaissait pas. »


Et la parole d'Allah ta'âlâ en témoigne :

 

"Et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne, et Allah est Omniscient" (Sourate 2 verset 282)

 

Et la science est ce qui mérite le plus qu'on lui consacre du temps, et que les gens raisonnables luttent pour l'acquérir. En effet, c'est par elle que les cœurs vivent et que les actes augmentes, et Allah, que Son rappel soit magnifié et Ses noms sanctifiés, Allah a fait l'éloge des savants qui mettent en pratique cet science, et a élevé leur rang dans Son livre manifeste :

 

"Dis Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? Seuls les doués d'intelligence se rappellent." (Sourate 39 verset 9)

 

Et Allah a dit :

 

"Allah élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites."  (Sourate 58 verset 11)

 

Allah soubhânah montra le mérite de ceux à qui la science fut donnée, et qui ont accepté la foi. Puis Il informa qu'Il est Parfaitement Connaisseur de ce que nous faisons, et qu'Il est bien informé, afin de nous indiquer qu'il est impératif d'avoir la science et les actes ensembles, et que tout cela émane de la foi et de la surveillance d'Allah soubhânah.

 

Nous sommes en application de l'entraide sur le bien et la piété, et nous allons te présenter par la force d'Allah dans ce livre certaines connaissances de jurisprudence déduites pour nous par nos savants, qu'ils inscrivirent dans leurs livres. Nous allons te le présenter de façon simple, afin que cela te fasse profiter et augmenter ta science bénéfique.

 

Nous demandons à Allah de nous assister ainsi que toi-même dans la science bénéfique, et qu'Il nous accorde la réussite dans les actions pieuses, et nous Lui demandons soubhânah de nous montrer la vérité comme étant la vérité et de nous accorder de la suivre, et de nous montrer le faux comme étant faux et de nous accorder de nous en écarter, Il Est certes Entendant et Répondant.

 

Source: son livre ( Al moulaghas Al Fiqhi ).

Traduit par l'équipe d'assounnah.com

copié de assounnah.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

 

Publié dans Rappels

Commenter cet article