Définition des termes kufr et nifaq

Publié le par lavoieauthentique.over-blog.com

 

0224Definition des termes Kufr(mecréance) et Nifaq(hypocrisie) 

La mécréance (kufr) est de deux sortes :

Premièrement : la mécréance qui fait sortir de l’Islam :

Elle est elle-même subdivisée en cinq catégories :

La mécréance de reniement :
 
La preuve réside dans la parole d’Allah : « Et quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui dément la Vérité quand elle lui parvient ? N’est-ce pas dans l’Enfer une demeure pour les mécréants ? » [1]


La mécréance d’orgueil et de refus malgré la croyance :
La preuve réside dans la parole d’Allah : « Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles. » [2]


La mécréance de doute
: la preuve réside dans la parole d’Allah : « Il entra dans son
jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance] ; il dit : « Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr. Et je ne pense pas que l’Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin. Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui : « Serais-tu mécréant envers Celui qui t’a créé de terre, puis de sperme et enfin t’a façonné en homme ? Quant à moi, c’est Allah qui est mon Seigneur ; et je n’associe personne à mon Seigneur ! » [3]



La mécréance de détournement :
la preuve réside dans la parole d’Allah : « Et ceux qui ont mécru se détournent de ce qui leur est annoncé. » [4]


La mécréance d’hypocrisie :
la preuve réside dans la parole d’Allah : « C’est parce qu’en vérité ils ont cru, puis rejeté la foi. Leur coeurs donc, ont été scellés, de sorte qu’ils ne comprennent rien. » [5]


Deuxièmement : La moindre mécréance :

elle ne fait pas sortir de l’Islam. Elle correspond à l’ingratitude face aux bienfaits.


La preuve réside dans la parole d’Allah : « Et Allah propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille ; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient. » [6]


L’Hypocrisie :

Elle est de deux types : l’hypocrisie de croyance et l’hypocrisie d’action.

Premièrement : l’hypocrisie de croyance

Elle comporte six sous-catégories. Celui qui se rend coupable de l’une d’elles fera partie des gens qui sont dans le plus bas niveau de l’Enfer.

  • Considérer le Prophète (صلى الله عليه وسلم) comme mensonger
  • Considérer comme mensonge une partie de ce avec quoi le Prophète (صلى الله عليه وسلم) est venu. 
  • Détester le Prophète(صلى الله عليه وسلم).
  • Détester une partie de ce avec quoi le Prophète (صلى الله عليه وسلم) est venu.
  • Se réjouir du rabaissement de la religion du Prophète (صلى الله عليه وسلم).
  • Détester la victoire de la religion du Prophète (صلى الله عليه وسلم).


Deuxièmement : l’hypocrisie d’action

Elle comporte cinq sous catégories.

La preuve est la parole du Prophète (صلى الله عليه وسلم) : « Les caractéristiques de l’hypocrite sont au nombre de cinq : lorsqu’il parle il ment, lorsqu’il promet il ne tient pas sa promesse, lorsqu’on lui confie quelque chose il ne respecte pas le dépôt » et dans une autre version : « lorsqu’il se dispute il devient grossier et lorsqu’il il pactise il trahit. » [7]



_________________
[1] Sourate Al-Ankabut ; verset 68.

[2] Sourate Al-Baqara ; verset 34.

[3] Sourate Al-Kahf ; verset 36 à 38.

[4] sourate Al-Ahqaf ; verset 3.

[5] Sourate Al-Munafiqun ; verset 3.

[6] Sourate An-Nahl ; verset 112.

[7] Rapporté par Bukhari et Muslim.



Extrait de l’ouvrage : "Al Wâdjibât Al Mutahattimât Al Ma’rifah ’alâ kulli muslimin wa muslimah"
(Ce que tout musulman et musulmane se doit de connaître).
Auteur : Cheikh Muhammad ibn AbdelWahhâb (qu’Allah lui fasse miséricorde)

Publié dans La croyance

Commenter cet article